dimanche 28 septembre 2014

Coiffeuse échelle 1/24

Le terme de coiffeuse apparaît au début du XXème siècle pour désigner un meuble spécifiquement féminin constitué d'une tablette, de miroirs et de tiroirs ou petites étagères.
L'ancêtre de la coiffeuse est la table de toilette composée d'une table sur laquelle est disposée une très fine toile (la toilette)
Au XVIIème siècle, le sens du mot toilette s'élargit et désigne l'ensemble des objets utilisés pour se parer, se maquiller, se parfumer et se coiffer.
                                                             





A partir du Siècle des Lumières la toilette désigne aussi le meuble, souvent une table rectangulaire à quatre pieds, avec une tablette escamotable en façade et des tiroirs.

Le dessus est en trois parties: un miroir rabattable au centre et des vantaux latéraux dissimulant des caves dans lesquelles sont disposés les objets de toilettes (boîte, pots, flacons...)








Après la Révolution le meuble cesse d'être polyvalent. Le miroir est apparent et prend la place principale. Chez les plus riches, la table de toilette peut-être d'un grand raffinement tandis qu'elle reste simple, une table sur laquelle on place le bassin et le pot à eau, un tiroir et un miroir chez les plus modestes.
Est-ce pour ce différencier de ce meuble rustique qu'on lui donnera le nom de coiffeuse au début du XX ème siècle? (on ne trouve pas trace de ce terme avant )

La coiffeuse (comme la table de toilette avant elle) représente l'image de la Femme à travers les époques et elle se fait plus rare dans les intérieurs avec l'émancipation féminine.

Aujourd'hui la coiffeuse revient sur le devant de la scène. Féminine, raffinée, elle est déclinée dans de multiples variantes et s'intègre parfaitement aux styles romantiques en vogue comme le style shabby chic très proche du campagne chic ou encore avec l'harmonie du style gustavien.





  1. Le style shabby chic nous vient des Etats-Unis. C'est une anglaise expatriée aux Etats-Unis qui a eu l'idée de recycler de vieux meubles sans grande valeur en les repeignant en blanc et en les ponçant ensuite pour leur donner un look vieilli, rayé, abîmé parfois. ...






  1. Le style campagne chic se base sur un esprit de nostalgie des anciennes maisons de famille.
Les meubles en bois sont décapés et patinés ou cérusés, pour leur donner un effet blanchi et ancien.












Gustave III de Suède
Le style gustavien est né en Suède à la fin du XVIII siècle. Il s'inspire du style français de l'époque (Louis XVI). Gustave III alors roi de Suède, fasciné par le style Louis XVI,décide, suite à une de ses visites en France, de l'importer dans son pays. Pour s'adapter au goût Suédois et surtout aux contraintes économiques (la Suède du XVIII ème siècle est moins riche que le Royaume de France), le style Louis XVI est épuré, la soie laisse la place à la cotonnade et les dorures aux peintures de couleurs froides avec une prédilection pour le blanc et le gris bleuté.




...la coiffeuse retrouve sa place dans les intérieurs contemporains à l'échelle 1/1...




















...et aussi dans les intérieurs à l'échelle 1/24!




échelle 1/1
échelle 1/1

échelle 1/1
On trouve aussi la variante commode/chiffonnier/coiffeuse...   

Et à l'échelle 1/24




samedi 27 septembre 2014

Cabriolet blanc.

Le fauteuil au dossier en cabriolet présente un dossier cintré destiné à mieux épouser la forme du dos.
Ce type de forme apparaît au milieu du XVIII ème siècle.
.

Cabriolet dormeuse




Le fauteuil en cabriolet comme son homonyme la voiture, correspondent tous deux à la définition étymologique du cabri (!) et de ses sauts en cabrioles.
La voiture cabriole sur les pavés et les routes grossières de l'époque, tandis que le fauteuil est déplacé fréquemment de part et d'autre de la pièce en fonction des besoins...
...s'opposant ainsi aux sièges des époque précédentes, lourds et disposés à demeure le long des murs. ( source: "Les Cours du Jeudi, restauration de fauteuils")








Ce type de sièges porte également le nom de sièges à dossier en corbeille. Ils étaient souvent utilisés comme siège de bureau.










 De nos jours cette forme en cabriolet ou en corbeille est reprise et traitée selon les tendances actuelles, ici on a choisi le blanc:










En version échelle 1/12:    
    



mercredi 24 septembre 2014

Qui suis-je?

Je viens de réaliser que je ne me suis pas présenté entièrement depuis ma première publication...comme le dit le vieil adage: "mieux vaut tard que jamais!"

Enfant j’étais déjà fasciné par les objets miniatures.
Je me souviens à l’approche de Noël, dans les magasins je serais resté des heures scotché devant les modèles réduits de manèges et petits trains. Un jour la scène représentait un cirque dans ses moindres détails avec chapiteau, piste, trapézistes, clowns, ménagerie…tout est resté net dans ma mémoire, j’étais émerveillé.

Bien des années plus tard, j’ai visité le château de Vendeuvre en Normandie (http://www.vendeuvre.com/) . En plus d’un intérieur meublé somptueusement et d’un jardin des surprises étonnant, le château dispose de la plus grande collection de miniatures anciennes au monde présentée dans le Musée du Mobilier Miniature. Le bambin aux yeux plein d’étoiles de mon enfance a, pour quelques heures, pris la place de l’adulte que j’étais devenu, ma fascination pour les miniatures était intacte !

Encore plus tard, en me promenant dans le passage Jouffroy à Paris (à côté du musée Grévin) deux boutiques presque côte à côte ont attiré mon attention. Les vitrines étaient remplies de dizaines de miniatures…agréablement surpris je suis resté longtemps à les détailler avant d’entrer.
A l’intérieur c’était la caverne d’Ali Baba : des centaines de petits meubles, décors, objets usuels…des maisons fidèles reproductions de leur modèles grandeur nature . Il y avait même des luminaires minuscules qui éclairaient vraiment ! Tout autour de moi se dévoilait un univers entier à découvrir…

De retour chez moi, sur la toile j’ai trouvé des sites et des blogs de miniatures (mon préféré : http://atelier-de-lea.blogspot.fr/), des forums de partagent pour les passionnés et même un Salon International de la Maison de Poupée (le S.I.M.P: http://www.simp-paris.com/) qui se tient une fois l’an à Paris et qui réuni des miniaturistes du monde entier.
J’étais entré de plein pied dans un nouveau monde !

J’ai commencé par construire une maison en kit à l’échelle 1/12, puis je me suis lancé sur un projet de château XVIII à construire puis décorer pièce après pièce. Je me suis documenté sur l’architecture de l’époque, la décoration des intérieurs, le style du mobilier, les costumes en vogue …passionnant ! Cela à pris environ deux ans pour achever cette réalisation.
Ensuite j’ai eu envie de rénover entièrement ma première maison : lui ajouter un étage et un grenier, repenser la disposition des pièces et refaire leur décoration…
Mon dernier « grand chantier » reproduit la maison de Léa dont la construction est soigneusement expliquée dans son splendide ouvrage : « Le Grand Livre de la Maison Miniature ». J’ai juste changé d’échelle  (1/12 dans le livre je suis passé au 1/24 ).

Aujourd’hui dans mon petit atelier de 4 m sur 2, je me consacre à ma passion dés que je peux. J’ai découvert Etsy et je me suis lancé. Je réalise mes miniatures selon mon inspiration et mon envie du moment puis je les propose dans ma boutique. Toutes ces pièces sont en exemplaire unique puisque façonnées à la main.

Vous êtes les bienvenus sur ce blog. Je souhaite que vous preniez plaisir à le parcourir. Explorez, commentez, critiquez, suggérez à votre aise. 

Je vous remercie pour votre visite, si ce blog vous plaît, n'oubliez pas de vous inscrire.

A bientôt, Thierry
                                                
"C'est dans la rosée des petites choses que le cœur trouve son matin et se
rafraîchit" Khalil Glbran



Ma table de travail
     
Mon petit atelier 


la maison 1/12 en attente de restauration

 

dimanche 21 septembre 2014

Fauteuil Rococo

Louis XV (1710-1774)





Le style rococo apparaît en France sous le règne de Louis XV vers 1745.




Versailles, architecture classique.
Louis XIV (1738-1715)
Il supplante le classicisme qui a marqué le règne de Louis XIV.
En France on parlera volontiers de style rocaille. Contrairement aux autres pays d'Europe, en France ce style s'exprime essentiellement dans la décoration d'intérieur, l'architecture extérieure quant à elle reste d'essence classique


Vaux le Vicomte



Grilles place Stanislas-Nancy

Les grilles en fer forgé conçues par Jean-Baptiste Lamour pour la splendide Place Stanislas de Nancy sont représentatives du style rococo français. 

Jean-Baptiste Lamour (1698-1771)



Place Stanislas-Nancy



Les caractéristiques du style rococo résident dans la fantaisie des lignes courbes et asymétriques ainsi que dans l'utilisation des teintes claires (blanc, ivoire, or).
Il répond à un besoin de confort et de frivolité ( on sort de 54 ans de règne de Louis XIV et les dernières années sont les plus austères. La haute société rêve de fêtes, d'amusements et de légèreté.)

Chaise "voyeuse"                               
Pour répondre à cette nécessité, le mobilier et les fauteuils en particulier évoluent vers plus de confort avec un allongement des accoudoirs et du dossier.
De nouveaux sièges sont inventés comme la voyeuse ou encore la bergère.
Sous le règne de Louis XV le jeu est le loisir préféré de l'aristocratie.
La chaise voyeuse permet au joueur de suivre assis, à califourchon ou à genoux  selon les modèles des parties trépidantes de cavagnole, de papillon ou de pharaon.
Chaise "voyeuses aux dames"

La voyeuse à genoux aussi appelée voyeuse aux dames permets aux belles aristocrates de s'installer décemment pour suivre une partie de jeu, en effet pas question pour elles de s’asseoir à califourchon!



Bergère Louis XV
Bergère Louis XV










( source Wikipédia )



Fauteuil rococo



Le fauteuil rococo cumule nombre des caractéristiques du style.
Fantaisie de ses lignes courbes et asymétriques, il donne le sentiment de confort et de frivolité .










J'ai choisi le blanc pour le fauteuil rococo interprétation 1/12:

                



Magazine en ligne:

"American Miniaturist" est un magazine en langue anglaise sur les maisons de poupées. On y trouve des reportages sur des amateurs miniaturistes, des tutos, des adresses ... et plein d'idées créatives!
Pour consulter, cliquer sur le lien.
Je vous souhaite de bonnes lectures.
Thierry

Articles les plus consultés

Rechercher dans ce blog

Salon XVIIIème.

Salon XVIIIème.
Le salon XVIIIème de ma première maison.