vendredi 27 février 2015

Une chaise médaillon, deux commodes XVIII et... un accident!

Les trois meubles présentés ici sont volontairement "vieillis", avec des peintures et des décors usés par le passage du temps et des emplois de leurs propriétaires successifs.
Pour la petite histoire, ces meubles sont ceux utilisés dans la décoration de mon château XVIII (à voir sur ce blog) il y a une douzaine d'années maintenant.
En effet c'est la "révolution" au château! Il a été entièrement vidé pour un bon dépoussiérage et, à cette
occasion certains de ses meubles ne seront pas réinstallés pour être remplacés par de nouveaux.
De même la décoration de certaines pièces du château pourrait être
modifiée dans les semaines ou mois (!) à venir.


















Quant à la façade qui ouvre sur l'intérieur, il lui est arrivé un accident malheureux... Démontée à l'occasion du "grand nettoyage", elle a été posée soigneusement sur le sol, appuyée contre un mur.
 Mais c'était sans compter sur la délicatesse d'une demoiselle de 34 kg, à poils noirs, à quatre pattes et qui répond au nom de Fiesta ( Louloute pour les intimes)!
En effet, avec la légèreté d'une libellule, qui la caractérise, mademoiselle Fiesta, dans un élan d’allégresse et démonstratif de l'énergie qui l'anime à l'heure sacrée de son dîner, effectuant une figure inédite, la toute nouvelle virtuose de la glisse sur parquet est venue terminer sa course en plein dans cette pauvre façade dans un fracas retentissant!...
Le résultat vous pouvez le constater par vous même ici:
Avant...


...après!

Quant à la coupable la voici:

Mais comment en vouloir à une telle bille de clown?








Bref il faudra reconstruire et peut être en profiter pour faire quelques changements...

samedi 21 février 2015

Canapé XVIII, style Gustavien

A Noël, j'ai eu en cadeau une scie à chantourner Dremel... Maintenant je peux découper des planchettes de bois (Samba, Tilleul...) avec facilité et précision!!
Pour ce canapé, toutes les pièces (sauf les pieds qui sont des barreaux coupés et rainurés) sont découpées dans une planchette de 4 mm d'épaisseur, une par une à partir de cette photo:





Et voilà le résultat:












Canapé XVIII style Louis XVI

C'est le même modèle que le canapé Gustavien en version style Louis XVI.
La peinture gris clair et remplacée par la dorure et le tissu est plus riche, un satin brodé multicolore et or.















Une table à jeu XVIIIe siècle


Nées au Moyen Age, les tables à jeu connaissent de nombreuses évolutions dans letemps jusqu'à leur complète disparition au XXe siècle.


Louis XVI (1643 - 1715)

Avant Louis XIV, n'importe quelle table recouverte d'une pièce de drap, de velours ou de lin, pouvait servir de table à jeu.
Dés la seconde moitié du XVIIe siècle, la tapis est fixé au plateau de manière définitive: la table à jeu apparaît officiellement dans l'histoire.
Il y en aura une pour chaque jeu, et les joueurs devront se déplacer chez le propriétaire de la table à jeu auquel ils veulent jouer.







Louis XV (1710 - 1774)
Louis XVI ( 1754 - 1793 )

 Au XVIIIe siècle, les règnes de Louis XV et de Louis XVI constituent l'âge d'or de la table à jeu.
On voit apparaître alors des tables capables de servir pour de multiples jeux.
Certaines, en effet, possèdent plusieurs plateaux:  amovibles ou mobiles, qui se déplient ou coulissent, ces pièces sont de véritables chefs d’œuvres de créativité et d'ingéniosité.







                                                 Les plateaux peuvent être marquetés d'un damier.

Table à jeu marquetée en damier (XVIIIe)
table à jeu à plateaux amovibles (XVIIIe)





Pour réaliser ma table à jeu je me suis inspiré de ce modèle (XVIIIe)

Pour commencer: faire des plans!

Puis découper les différentes pièces


Puis assembler, coller, poncer, peindre, découper les décors, le damier, recoller, repeindre...et voilà!

















Bureau style Louis XVI

D'abord le meuble qui m'a servi de modèle:

Et le meuble qui m'a servi de base:

Enfin le meuble terminé:
Les pieds sont remplacés par des pieds carrés faits "maison"
Les décorations sont réalisées à la main puis dorée
Le plateau est refait également façon marqueterie.
Les poignées des tiroirs sont changées contre des poignées en métal doré et ciselé.









Magazine en ligne:

"American Miniaturist" est un magazine en langue anglaise sur les maisons de poupées. On y trouve des reportages sur des amateurs miniaturistes, des tutos, des adresses ... et plein d'idées créatives!
Pour consulter, cliquer sur le lien.
Je vous souhaite de bonnes lectures.
Thierry

Articles les plus consultés

Rechercher dans ce blog

Salon XVIIIème.

Salon XVIIIème.
Le salon XVIIIème de ma première maison.